• Séminaire/Journée d'études,

Surveiller et punir : relectures, usages, actualisation

Publié le 18 janvier 2018 Mis à jour le 13 février 2018

2ème séance du Séminaire de relecture de surveiller et punir

Date(s)

le 14 février 2018

De 17 heures à 19 heures.
Lieu(x)
Bâtiment W (Max Weber)
Salle 2
La seconde séance du séminnaire de relecture de surveiller et punir sera intitulée "Analyser le droit pénal avec la boite à outils foucaldienne" et sera dirigée par Madame le Professeur Pierrette Poncela. Elle aura lieu le 14 février, de 17 heures à 19 heures, au bâtiment Max Webber.
 
Présentation de la séance :
"Surveiller et punir, référence commune et obligée de tout discours sur Michel Foucault et les institutions pénales, a été pour nous -et sera dans cette intervention- seulement l'un des lieux d'inspiration où nous puisâmes les outils utilisés dans nos travaux et dans nos prises de position. Il s'agira donc de rendre compte d'une "expérience".

En premier lieu, nous soulignerons les multiples apports de Michel Foucault pour penser, certes l'histoire, mais plus encore l'actualité des diverses pratiques auxquelles le droit pénal donne lieu. Pratiques qui s'inscrivent fondamentalement dans des rapports de forces et de pouvoirs, réseau d'éléments hétérogènes constituant le dispositif pénal.

En second lieu, nous illustrerons notre propos par des exemples issus de nos travaux, en quatre points, quatre utilisations "d'outils foucaldiens” :

- le savoir pénal (formation des savoirs valorisés ; prise en compte des savoirs "localisés" et des savoirs assujettis)

- les peines et les sanctions juridiques (distribution différentielle ; rationalités punitives ; le "vilain métier de punir" ; "l'archipel pénal")

- la procédure pénale (émergence de modèles de vérité ; lieu des rapports de force essentiels)

- une utilisation de "l'ordre mince"..."

Mis à jour le 13 février 2018